Le spectre de la RN257 pourrait ressurgir via nouvelle halte RER de Profondsart

Jul 5, 2014 by

Le spectre de la RN257 pourrait ressurgir via nouvelle halte RER de Profondsart

Ce n’est pas que j’apprécie particulièrement crier au loup… mais la ténacité de nos politiciens locaux et régionaux quant à certains projets routiers, tel le contournement nord de la ville de Wavre (voir encore ce site) ou encore le projet de la RN257 (lire également cet article du journal Le Soir) devraient nous inciter à rester éveillés et prudents. Dans le présent cas de figure, c’est au projet de la RN257 que nous devrions plus particulièrement penser et c’est à un élément tout simple, tout bête, des travaux de voiries sur Profondsart autour de la ligne SCNB 161 et de la nouvelle halte de Profondsart que nous le devons.

Regardez bien la photo ci-dessous. Elle a été prise au croisement de l’extension de la rue de Rofessart et du chemin du Bourgeois (la photo est prise avec le pont du Bourgeois dans le dos).

Croisement Chemin du Bourgeois

Cela ne vous parle pas ? Bon, avançons un petit peu vers ce croisement et regardons à nouveau :

vers où part cette extension du croisement ?

N’est-il pas étonnant qu’un croisement à 4 branches aie été déployé à cet endroit ? Peut-être une petite vue du haut (merci Google Maps) vous aidera à faire “tilt” :

Une nouvelle RN257 à travers champs ? (cliquez pour agrandir)

Comment, en combinant ces simples éléments, ne pas penser à l’occasion de pouvoir créer un nouveau tracé de la RN257 ? Au lieu de passer par la rue de Bleuets – ce qui a toujours généré une volée de bois verts et une très forte opposition de la part de ses riverains (on les comprend) – il pourrait être envisageable de couper à travers champs. Le trafic venant de la RN275 pourrait alors descendre à travers champs par une future voirie jusqu’au nouveau croisement du chemin du Bourgeois, puis remonter sur la rue des Bleuets, traverser le pont et s’en aller gaiement vers la belle commune de Wavre.

Cette zone, au regard du plan de secteur de la Wallonie, est une zone agricole. A priori la construction d’une route ne fait pas partie des projets admissibles dans ce genre de zone. Toutefois nous savons qu’un plan de secteur peut être modifié. Comme nous pouvons le lire sur la page des plans de secteur pointée plus haut :

Les plans de secteur ont valeur réglementaire. On ne peut y déroger que selon les procédures prévues par le Code wallon de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme et du patrimoine (CWATUP). Depuis leur adoption, ils ont fait l’objet de nombreuses révisions. Le Gouvernement wallon a en effet estimé nécessaire de les adapter pour y inscrire de nouveaux projets: routes, lignes électriques à haute tension, tracé TGV, nouvelles zones d’activité économique, zones d’extraction, etc. La procédure de révision et la légende ont été modifiées à plusieurs reprises.

Pour refaire le lien avec le projet du contournement nord de Wavre, on constatera que celui-ci traversera allègrement une zone agricole et une zone forestière…

On peut également penser que si ce genre de projet devait voir le jour, il susciterait vraisemblablement moins d’opposition de la part des riverains de la rue des Bleuets qui auront, sans doute, l’impression d’avoir été épargnés quelque peu.

Alors, est-ce crier au loup ? Peut-être, mais restons vigilants !!!

PS : alors que je venais de publier cet article, je tombe sur celui-ci sur un autre blog. Étonnant, non ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>